CONCEPT  PHI

Un équilibre parfait !

Les injections de PRP dans le derme stimulent les follicules pileux de sorte à les maintenir actifs et en santé, en plus de stimuler leur production capillaire.


La perte de cheveux est une conséquence du processus de vieillissement, surtout chez les hommes. Certaines femmes peuvent aussi constater un éclaircissement de leur chevelure ainsi qu’une perte de densité.


Le PRP a montré son efficacité dans le traitement de l’alopécie androgénique en agissant de plusieurs manières sur le derme pileux. Principalement, il freine la réduction de la taille des follicules pileux et induit la repousse grâce aux facteurs de croissance. Les injections de PRP dans le derme stimulent les follicules pileux afin de les maintenir actifs et en santé, en plus de stimuler leur production capillaire. Les injections sont faites à l’aide du dispositif injecteur qui permet de régler avec une grande précision la profondeur ainsi que la fréquence d’injection.


Le PRP est naturel, sans risques et sans effets secondaires. Le traitement peut provoquer certains saignements qui se résorbent rapidement. Une certaine rougeur peut également perdurer quelques heures, voire quelques jours. Une quantité variable de séances peut être nécessaire afin d’obtenir les résultats désirés. Il est recommandé d’espacer les séances d’environ 21 à 28 jours afin d’optimiser les résultats. Il est parfois impossible de renverser une perte de cheveux complète ou de regarnir une zone ayant été dégarnie depuis plusieurs années. Les meilleurs résultats sont obtenus lors de l’apparition de la perte des cheveux, alors que les follicules sont encore actifs, bien qu’en dégénérescence. Un rythme de vie équilibré, une saine alimentation, un sommeil de qualité et une vie active sont des facteurs qui concourent tous à la qualité du sang et à sa richesse en plaquettes sanguines qui optimisent les propriétés régénératrices du PRP.


Étant donné que tous les éléments récupérés dans le traitement PRP proviennent exclusivement de votre corps, il n’existe pratiquement aucun risque de réaction allergique ni d’intolérance.