CONCEPT  PHI

Un équilibre parfait !

Traitements des traces d’acné, sans risques et sans effets secondaires.


En plus des améliorations cosmétiques, les propriétés régénératrices naturelles et autologues du PRP permettent de traiter diverses affections de la peau en stimulant l’activité d’un processus de réparation au site d’injection.


Les traces d’acné peuvent être traitées grâce aux injections de PRP. Les injections pénètrent la peau entraînant la défense du corps qui produit du nouveau collagène et de nouveaux épithéliums. En plus de cette réponse naturelle du corps aux injections, les propriétés du PRP infiltré enclenchent une réaction de réparation et de cicatrisation des nouveaux tissus qui peut améliorer visiblement l’apparence indésirable des cicatrices d’acné.


Ces soins au PRP diffèrent des soins cosmétiques superficiels dans la mesure où la peau cicatrisée doit subir une rupture afin que de nouveaux tissus soient produits. Des injections un peu plus profondes sont nécessaires afin de briser les traces d’acné et de permettre au PRP de s’infiltrer dans les tissus et activer ses fonctions réparatrices.

Le dispositif injecteur permet de régler avec une grande précision la profondeur ainsi que la fréquence d’injection. 


Contrairement à certains autres traitements des traces d’acné, le PRP est naturel, sans risques et sans effets secondaires. Le traitement peut provoquer certains saignements qui se résorbent rapidement. Une certaine rougeur et une enflure légère peuvent perdurer quelques heures, voire quelques jours. L’application généreuse d’une crème hydratante et apaisante est prévue afin de favoriser la réponse de la peau suite au traitement.


Une quantité variable de séances peut être nécessaire afin d’obtenir les résultats désirés. Il est recommandé d’espacer les séances d’environ 21 à 30 jours afin d’optimiser les résultats. Un rythme de vie équilibré, une saine alimentation, un sommeil de qualité et une vie active sont des facteurs qui concourent tous à la qualité du sang et à sa richesse en plaquettes sanguines qui optimisent les propriétés régénératrices du PRP.